Calendrier des vacances scolaires

La belle réussite des classes bilingues : l'exemple du collège de Quartier d'Orléans !

Et si apprendre à la fois en français et en anglais devenait un atout pour nos collégiens ?

Le collège Quartier d’Orléans, classé en REP+, se situe à environ deux kilomètres de la frontière franco-hollandaise et compte :

  • 47 professeurs dont 32 titulaires et 15 contractuels ;
  • 488 élèves dont 24 en ULIS.

Suite à une enquête interne à ce collège, la langue maternelle des élèves se décline en pourcentage comme suit :

  • 5% français ;
  • 82% anglais ;
  • 8% espagnol ;
  • 10% créole.

Une expérimentation initiée à la rentrée 2016, conformément à l’axe 1 du projet académique « Agir sur les pratiques pédagogiques et éducatives pour faire réussir tous les élèves » et à sa déclinaison à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin, vise à atteindre l’objectif suivant : Favoriser l’acquisition de compétences pour une maîtrise équilibrée du français et de l’anglais et l’imprégnation de deux cultures.

La démarche pédagogique préfigure un enseignement bilingue (français-anglais) à parité horaire reposant logiquement sur des supports écrits de même que sur une répartition des enseignements par discipline sollicitant de façon équitable le français et l’anglais y compris lors des évaluations.

Le recrutement des élèves se fait en lien avec les écoles du secteur lors des commissions des entrants en 6èmeprenant en compte essentiellement les critères suivants :

  • un profil autonome, doté de capacités organisationnelles et d’adaptation, ne présentant pas de troubles cognitifs lourds ;
  • un environnement familial propice à la pratique d’une des deux langues.

Une rencontre avec les parents des élèves présélectionnés donne lieu à la signature ou non d’un accord parental. Les effectifs actuels des classes concernées par l’enseignement bilingue sont :

  • 6ème : 25 élèves ;
  • 5ème : 20 élèves ;
  • 4ème : 18  élèves dont 14 qui ont suivi cet enseignement depuis la 6ème dite bilingue.

Le recrutement des enseignants ne repose pas sur un profilage spécifique académique mais sur la prise en compte d’un vivier de professeurs volontaires titulaires et contractuels, localement identifiés. Il en découle une construction des emplois du temps pertinente quoique complexe et une urgence de mettre en place des formations adéquates.

Trois formations ont été mises en place depuis le début de l’expérimentation :

  • 2016/2017 : « English as a Second Language » à l’université de St. Martin (partie hollandaise), à destination d’un groupe de 15 enseignants ;
  • 2016/2017 : « English syllabus for St. Martin civil servant » à l’université de St. Martin (partie hollandaise), à destination d’un groupe de 12 enseignants ;
  • 2018/2019 : préparation à la « Certification complémentaire dans les Disciplines non Linguistiques (D.N.L.) », à destination de 22 enseignants à Saint-Martin.

Au sein du collège Quartier d’Orléans, l’enseignement bilingue se reflète par :

  • une mallette bilingue des parents et un accueil des parents et/ou des réunions organisés dans les deux langues ;
  • la proposition de création, au titre de l’année 2018-2019, d’un document passerelle dans le cadre de la liaison école-collège ;
  • des bulletins rédigés dans les deux langues ;
  • l’élaboration d’une grille unique d’évaluation transversale des compétences ;
  • deux heures hebdomadaires d’enseignement dédiées à une option « Tourisme » à destination des classes de 4ème (30 inscrits) et de 3ème (26 inscrits) dispensées en anglais et en français ;
  • la nomination d’un enseignant « référent bilingue » avec pour missions principales la création d’outils et de supports pédagogiques, la conception et l’évaluation de séances pédagogiques ;
  • une chargée de mission de l’IA-DAASEN en charge du pilotage et du suivi des classes bilingues dans le second degré.

Après la 3ème bilingue, les perspectives d’une poursuite d’études prenant en compte les acquis des quatre années d’un enseignement bilingue au collège Quartier d’Orléans se résument ainsi :

  • au lycée général et technologique : une section européenne de la seconde à la terminale en histoire-géographie ou en physique-chimie pour le baccalauréat général et en management pour le baccalauréat technologique ;
  • au lycée professionnel : une section européenne de la seconde à la terminale pour le baccalauréat professionnel ARCU (Accueil Relation Clients et Usagers).

Pour acter les compétences acquises dans un cursus inédit sur le territoire, la réflexion se porte déjà sur une évaluation « spécifique » en fin de 3ème pour les élèves et l’élaboration d’un passeport franco-anglais témoignant d’un parcours linguistique particulier. Pour ce qui des enseignants, la prise en compte d’un investissement professionnel passerait par une attestation de services faits dans le cadre de l’expérimentation.

En conclusion, la troisième année de l’expérimentation de l’enseignement bilingue au collège Quartier d’Orléans permet de distinguer quatre dimensions qui caractérisent cet enseignement :

  • une dimension linguistique à forte plus-value selon divers critères tels que la clarté d’expression, la maîtrise d’un lexique pluridisciplinaire, la richesse syntaxique, un histogramme annuel des résultats scolaires, un tableau des statistiques des compétences acquises, un tableau comparatif des profils des classes par niveau sur l’année complète ;
  • une dimension comportementale et citoyenne remarquable prenant en compte l’assiduité, la ponctualité, l’implication dans les projets, le rayonnement au sein de l’établissement, l’autonomie, la baisse d’incidents, d’exclusions et/ou de sanctions et l’augmentation des récompenses ;
  • une dimension culturelle indéniable qui se traduit par la qualité et le nombre des relations avec les partenaires extérieurs, l’implication des parents, le vivre ensemble, la prise de conscience d’appartenir à une République française et la réconciliation avec l’École de cette République ;
  • une dimension pédagogique nouvelle et enrichissante soulignée par tous les professeurs impliqués dans l’expérimentation.

Évelyne FLEMING, chargée de misison, adjointe à l'IA-DAASEN de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin

A lire également, un article du  97150 : Le bilinguisme : l'atout de Saint-Martin

Les élèves du dispositif bilingue Les élèves du dispositif bilingue

Service de l'Education de Saint-Barthélemy et Saint-Martin

Rue Félix Froston - Place de l'église - Marigot
97150
Saint-Martin
Téléphone: 0590 47 81 43
Fax: 0590 51 07 47
Horaires de réception