Calendrier des vacances scolaires

Covid19 : la vaccination des 12-18 ans

La vaccination des adolescents contre la Covid-19 est aujourd’hui fortement recommandée par les autorités sanitaires dès l’âge de 12 ans révolus car elle participe à la réduction de la circulation du virus. Elle n’est pas obligatoire. Elle est gratuite, c’est-à-dire qu’elle est intégralement prise en charge par l’Assurance Maladie, sans avance de frais.

Pour stopper la pandémie et retrouver une vie normale, les chercheurs et laboratoires du monde entier se mobilisent pour développer des vaccins efficaces contre la Covid-19. En plus des mesures barrières, la vaccination permettra de réduire l’impact de l’épidémie et de réduire la mortalité et la morbidité liées à l’infection virale.

Depuis le 15 juin 2021, les jeunes peuvent se faire vacciner dès 12 ans.

La vaccination des adolescents contribuera à terme au retour à un fonctionnement habituel des écoles et des établissements permettant :

  • d’offrir des conditions optimales de réussite des élèves et de lutter contre le décrochage ;
  • de favoriser le bien-être des élèves grâce à un retour apaisé en collectivité ;
  • de limiter les risques pour les personnels et les élèves fragiles.

Les chefs d’établissement de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, aidés des personnels de santé et de l’ARS vont sensibiliser les familles et les jeunes à la nécessité de se faire vacciner dès la semaine de la rentrée scolaire. Un recensement des volontaires sera effectué puis, en lien avec l'ARS, l'hôpital Louis-Constant Fleming et la Croix rouge, la campagne de vaccination sera organisée au plus près des collèges et des lycées.

La vaccination de l’adolescent doit être autorisée par l’un des deux parents, s’il est âgé de moins de 16 ans.

Les mineurs de plus de 16 ans n’ont pas besoin d’être autorisés par leurs parents pour se faire vacciner.

La vaccination se fait dans le strict respect des règles qui encadrent l’utilisation des produits de santé. Comme pour tout type de vaccins, les vaccins contre la Covid-19 peuvent occasionner des effets indésirables, majoritairement bénins, après leur administration. Les plus communément rapportés sont : une douleur à l’endroit de l’injection, de la fatigue, des maux de tête, des douleurs musculaires ou articulaires, quelques frissons et un peu de fièvre. Ces troubles sont sans gravité et disparaissent rapidement.

Les équipes mobiles comme les centres de vaccination sont composés par des personnels qualifiés et équipés pour la vaccination des adolescents. Ces derniers sont présents pour vérifier l’absence de contre-indications, accompagner et informer les adolescents, ainsi que pour répondre à toute difficulté qui pourrait survenir tout au long de son parcours.

Il sera demandé aux collégiens et lycéens le jour de l’injection s’ils sont d’accord pour se faire vacciner.

Les adolescents ayant déjà été contaminés par la Covid-19 n’auront besoin que d’une seule dose s’ils présentent une preuve d’infection antérieure à la Covid-19 lors de leur prise en charge par les personnels de l’équipe mobile ou du centre de vaccination.

Les parents ne sont pas obligés de faire vacciner leur enfant dans le cadre scolaire. Ils gardent la possibilité de le faire vacciner selon d’autres modalités, par exemple par un médecin, un pharmacien, un infirmier ou dans le centre de vaccination de leur choix.

Pour aller plus loin :

https://www.education.gouv.fr/covid19-la-vaccination-des-12-18-ans-323573