Calendrier des vacances scolaires

Focus sur les étudiants du pôle d’excellence hôtellerie, restauration et tourisme à Saint-Martin

Le 08 mai 2015, le président de la République a annoncé, lors de son déplacement officiel à Saint-Martin, la création d’un pôle d’excellence dans l’hôtellerie, la restauration et le tourisme. Le rectorat de l’académie de Guadeloupe et le service de l’éducation nationale de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin ont mis sur pied un projet innovant, ambitieux et réaliste en s’appuyant sur les professionnels des secteurs concernés et en transformant les spécificités du territoire en atout afin de viser l’excellence. Le 24 juin 2016, dans un communiqué de presse, Madame la Ministre des Outre-mer, annonçait officiellement l’ouverture de ce pôle d’excellence.

Ce pôle d’excellence est aujourd’hui créé, il a ouvert ses portes en novembre 2016 afin d’accueillir la première promotion de BTS hôtellerie et restauration option A. En octobre 2017, une deuxième promotion de BTS hôtellerie et restauration option B (art culinaire, art de la table et du service) pour 15 apprenants va ouvrir. Ces BTS sont dispensés en alternance avec le GRETA  et afin de prendre en compte la spécificité des territoires et de viser l’excellence, les enseignements sont dispensés en 3 langues (français, anglais et espagnol). De plus, afin d’être confrontés à la réalité internationale, les apprenants partiront pour une période de perfectionnement pendant 10 semaines à l’étranger.

Ce projet a pu voir le jour grâce à la volonté commune de nombreux acteurs. Ainsi, pour cette première promotion de BTS, la collectivité de Saint-Martin finance la formation pour 5 jeunes de Saint-Martin, Pôle emploi permet à 5 autres personnes de suivre cette formation et l’hôtel Riu Palace a embauché un jeune en contrat de professionnalisation. La partie théorique dispensée par le GRETA de Saint-Martin et Saint-Barthélemy est financée par OPCALIA. LADOM joue également un rôle important en apportant une aide complémentaire de salaire et en finançant l’intégralité du voyage à l’étranger pour ces 11 apprenants.

Denzel, Shiana et Sébastien nous ont reçus au GRETA et ont accepté de nous livrer leurs premières impressions sur cette formation « hors-norme ».

Denzel est embauché par le Riu Palace en contrat de professionnalisation pour une période de 2 ans. Il a obtenu son bac professionnel hôtellerie et restauration en 2013 puis est entré dans le monde du travail mais il s’est rendu compte que le bac professionnel ne lui permettait pas d’obtenir les emplois qu’il souhaitait. C’est pour cela qu’il a intégré ce BTS.

Shiana bénéficie de l’aide individuelle de formation de la collectivité de Saint-Martin, c’est ce qui lui permet de suivre ce BTS. Elle a un accord de stage longue durée avec l’hôtel de luxe Belmond La Samanna pour la partie pratique. Elle a obtenu son bac professionnel hôtellerie et restauration en 2016 et a directement poursuivi ces études en intégrant ce BTS.

Sébastien a intégré ce BTS grâce à pôle emploi. Il a également un accord de stage longue durée avec l’hôtel de luxe Belmond La Samanna pour la partie pratique. Sébastien a obtenu un bac général ES et possède déjà un premier BTS Assistant de Manager.

Ces 3 jeunes aux parcours différents représentent bien l’état d’esprit et la mixité qui font de ce BTS une formation particulièrement riche.

Tous sont unanimes pour expliquer à quel point cette formation est une opportunité exceptionnelle pour le territoire et Denzel précise :

C’est vraiment une chance d’être payé pour être formé ! Ce BTS nous permettra de choisir le métier que nous voulons faire. Nous ne serons pas obligés de faire des boulots qui ne nous conviennent pas. C’est une bonne chose qu’il y ait cette formation sur l’île. C’est un grand avantage d’obtenir un BTS et de pouvoir justifier de 2 ans d’expérience tout de suite. Après le BTS, je pense que je poursuivrai dans le pôle d’excellence en licence professionnelle si je peux obtenir un nouveau contrat de professionnalisation sinon j’intégrerai le monde du travail, je souhaiterais être chef de réception et je veux voyager pour encore approfondir ma maîtrise  des langues étrangères. 

Même si tout n’est pas parfait dans cette formation et que la charge de travail demandé est vraiment importante, Shiana et Sébastien rejoignent Denzel sur les points positifs de cette formation et souhaiteraient également poursuivre après leur BTS par une licence professionnelle en alternance grâce à un contrat de professionnalisation.

Shiana a choisi cette voie pour « découvrir d’autres pays » elle aimerait travailler au Canada et au Mexique en tant que gouvernante.

Sébastien s’imagine bien intégrer un groupe hôtelier international et, fort de ces 2 BTS, il se verrait bien Manager F and B dans l’hôtellerie de luxe.

Lorsque l’on aborde le sujet des possibilités d’évolution dans leur carrière, les trois jeunes gens ont une version quasiment commune et intéressante :

Ce n’est pas l’argent qui importe et qui dirige nos choix, je préférerais un poste moins bien payé avec des possibilités d’évolution dans une grande chaine qu’un poste mieux payé mais sans possibilité d’évolution

Les professionnels des métiers de l’hôtellerie et la restauration reconnaissent l’intérêt de l’alternance (théorie/pratique) dans les BTS de cette branche. Les apprenants partagent cette idée :

Les temps de partie pratique dans les hôtels nous mettent tout de suite dans le vif du sujet, nous apportent du concret et nous montrent si nous sommes faits pour ces métiers ou non.

Les enseignements de la partie théorique sont dispensés également en anglais et en espagnol et abordent des thèmes très pointus :

Nous apprenons à faire des fiches de paye, à calculer un taux d’amortissement ou une imposition. Nous découvrons tous les rôles des personnels dans l’hébergement et nous avons aussi des cours de droit pour apprendre l’économie générale et l’économie des entreprises. Les cours sont denses et nécessitent aussi du travail à la maison.

Cette partie théorique est en partie dispensée par des enseignants qui interviennent aussi au lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme de Guadeloupe et ont une expérience appréciée.

Dans cette formation hors norme qui vise l’excellence, il a été prévu que les jeunes partent dans un établissement hôtelier à l’étranger pendant une période longue de 10 semaines afin d’être confrontés à la réalité internationale. Ces jeunes s’envoleront prochainement pour le Mexique et pour la Barbade.  

Focus sur les étudiants du pôle d'excellence Focus sur les étudiants du pôle d'excellence