Calendrier des vacances scolaires

Enseigner le français à Saint-Martin

Nous sommes heureux de vous présenter les premières pistes de réflexion du projet Enseigner le français à Saint-Martin. Ce projet est né d’un constat simple : la spécificité linguistique du territoire saint-martinois conduit l’enseignant en charge du français à rencontrer des difficultés particulières qu’il convient d’identifier pour y remédier.

Dans le cadre de l’axe 1 du projet académique « Des performances à améliorer », Enseigner le français à Saint-Martin veut s’inscrire dans le plan 1 « Pour renforcer la maîtrise des fondamentaux » ainsi que dans le plan 2 « Pour mieux valoriser le multilinguisme » de la déclinaison du rrojet académique à Saint-Barthélemy et Saint-Martin (D'PASS). Par conséquent, ce projet concerne et implique tous les enseignants, des deux degrés de l'enseignement, de la maternelle au BTS, qui sont chargés d’enseigner le français à Saint-Martin. C’est ainsi que ce projet a été coordonné par un enseignant de Lettres du secondaire et par l'inspecteur de l’Éducation nationale du 1er degré.

Plusieurs principes ont guidé la réflexion :

  • Considérer la situation de multilinguisme de Saint-Martin : ne pas l’ignorer d’une part, et la valoriser d’autre part, c’est-à-dire faire en sorte que la langue maternelle de l’élève, qui n’est pas le français, ne soit plus un frein mais un moteur de la compréhension et de la maitrise du français.
  • Travailler en interdegré : dégager des difficultés en ce qui concerne l’enseignement du français qui soient communes à tous les degrés de la maternelle jusqu’au BTS pour trouver des moyens d’y remédier applicables ou transférables d’un degré à l’autre dans un effort commun de meilleure maitrise du français pour l’ensemble des élèves.
  • Proposer des pistes et des activités concrètes : constituer une batterie d’exercices, d’activités ou de principes méthodologiques qui puissent être utilisés par tous les collègues, notamment les collègues nouvellement nommés sur l’île, pour les rassurer sur la question des difficultés de l’enseignement du français en leur proposant des pistes pédagogiques.

Les propositions qui suivent sont le fruit du travail de collègues volontaires de tous les degrés qu’il faut ici remercier vivement et chaleureusement pour leur participation et leur implication.

Ces propositions sont une première ébauche ; elles sont perfectibles et nous espérons que si elles peuvent être utiles dès la rentrée 2021, l’année scolaire 2021-2022 permettra de les préciser, de les corriger et de les compléter lors de séances de réflexion où nous compterons sur votre expérience et votre expertise.

Pour accéder aux propositions, ciquez ici  Activités possibles pour favoriser l'enseignement du français

Denis MANCUSO, Professeur de Lettres au LGT Robert Weinum.


Enseigner le français à Saint-Martin