Calendrier des vacances scolaires

Comprendre l’accompagnement éducatif

La circulaire du 05/06/2008 reste le document de référence. L’accompagnement éducatif (AE) est un dispositif péri éducatif, éducation nationale, et fait partie intégrante du Projet Educatif.

Il y a deux périodes de projets dans l’année scolaire, une première période de septembre à décembre et une deuxième période de janvier à juin.

Le projet d’accompagnement éducatif fait l’objet d’un volet spécifique du projet d’école. Les activités proposées tiennent compte des axes du projet d’école et s’articulent aux autres offres périscolaires. Le projet doit être validé en conseil des maîtres et  présenté en conseil d’école.

Les enseignants et intervenants extérieurs volontaires pour participer à cette action éducative répondent  à un appel à projet et le transmettent aux directions de leur école d’affectation ou de l’école dans laquelle ils veulent intervenir, l’IEN de la circonscription valide les projets qui seront envoyés au rectorat. Ces projets  se concentrent sur 3 plans : le volet « devoirs faits », le volet « arts et culture » et le volet « sport ».

Pour cette année 2020, l’académie de Guadeloupe a souhaité que le volet « devoirs faits » soit largement décliné afin de permettre aux élèves de bénéficier d’une aide supplémentaire après une année difficile.

Des  projets variés dans les autres volets sont également organisés dans les différentes écoles : des ateliers d’échecs, de chant choral, d’improvisation, d’élaboration de fresques, des ateliers sportifs, tel que le triathlon, l’escrime, le football…

L’AE à Saint-Martin en quelques chiffres :

  • 72 enseignants ou intervenants extérieurs sur les 6 établissements scolaires que compte le REP+ (Omer Arrondell, Clair Saint-Maximin), le REP (Emile Choisy, Marie-Amélie Leydet, Hervé Williams, Aline Hanson) et l’école Elie Gibs (classée hors éducation prioritaire).
  • 755 élèves bénéficiaires.
  • 82 élèves scolarisés en CP, 121 en CE1, 139 en CE2, 190 en CM1 et 223 en CM2.
  • 45 projets « devoirs faits ».
  • Entre 2 et 4 heures par semaine  hors temps scolaire.

 

Lucile MAAROUFI, coordonnatrice Éducation prioritaire à Saint-Martin

L'éducation prioritaire à Saint-Martin