Calendrier des vacances scolaires

De l’atelier à la forêt guyanaise

Du 7 janvier au 2 février 2019, des lycéens de la terminale TFBMA (Technicien Fabrication Bois et Matériaux Associés) ont quitté leur atelier du lycée professionnel de Saint-Martin afin de découvrir ce bois qui est au cœur de leur métier et effectuer leur PFMP (Période de Formation en Milieu Professionnel) en Guyane.

Genèse du projet 

Les jeunes qui nous sont confiés, arrivent très souvent au lycée avec une image négative d’eux-mêmes. De plus, Il nous faut très souvent déconstruire la représentation qu’ils ont du travail en lycée professionnel, en leur montrant la place importante qu’occupent les métiers manuels dans notre société. D’autre part, dans cette classe, seul 2 élèves sont réellement francophones, les autres étant anglophones, hispanophones et créolophones. Leur plus grande difficulté reste l’expression écrite française. Cette situation peut parfois les pousser à baisser les bras face au travail scolaire.

Rester mobilisés sur leurs études tout au long des 3 années de bac pro, est loin d’être une évidence pour ces adolescents. C’est pourquoi, dès leur arrivée en classe de seconde, nous leur avons proposé, ainsi qu’à leur famille le présent projet. Celui-ci devait prendre effet au cours de la classe de première. La venue du cyclone Irma a tout remis en question.

Un autre défi s’est donc présenté à nous, il fallait garder le groupe classe soudé et faire en sorte que ces aléas n’affectent pas la dynamique de ces élèves ni leur motivation face au travail.

C’est pourquoi, même si le contexte ne s’y prêtait pas trop, Il nous a semblé opportun en fin de première, de réactualiser cette idée de voyage en Guyane afin de relancer la motivation de nos élèves et de fédérer le groupe classe autour d’un projet commun.

Les objectifs du projet

Ce stage d’immersion en Guyane nous a semblé opportun afin de permettre à ces jeunes insulaires de sortir un peu de leurs habitudes en se confrontant à d’autres milieux professionnels, mais aussi de mieux appréhender la matière première qu’ils utilisent : le bois. A Saint-Martin, où il ne reste que peu de lieux non construits et peu de forêts, ces jeunes ne semblent pas très concernés par les problèmes d’écologie, alors même qu’ils sont, du fait de leur futur métier, directement impactés. Il est donc important de leur faire comprendre que leur avenir professionnel est aussi intimement lié à la protection de l’environnement. « Pas de bois, pas de travail ».

Pour ces dix élèves, partir loin de leur famille pendant 4 semaines, vivre en communauté avec d’autres jeunes et se prendre en charge est un pas vers le monde des adultes, une manière de se responsabiliser.

Le projet a été conçu comme faisant partie intégrante de la formation de ces jeunes. Nous avons à cœur de former de bons professionnels, mais l’ouverture sur le monde, la confrontation avec d’autres environnements professionnels nous a semblé indispensable pour en faire des individus accomplis, des citoyens responsables et des professionnels chevronnés. Les activités, qui ne pouvaient se réaliser que le weekend, puisque les élèves étaient du lundi au vendredi en entreprise, ont été pensées aussi dans cette optique.

Une page YouTube a été créée afin de permettre aux familles, aux donateurs et à la population de suivre le parcours de ces jeunes et de garder une trace de ce projet pour les générations suivantes : TFBMA SXM sur Youtube

Dominique LOUISY

 

Les élèves à l'atelier Productions des élèves Vente des productions