Calendrier des vacances scolaires

La poursuite de l’expérimentation des classes bilingues à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin : troisième année !

 

À la rentrée 2016, 8 classes bilingues français-anglais ont été ouvertes à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin. A la rentrée 2018, ce sont désormais 22 classes  qui sont concernées par un enseignement bilingue : 5 classes de moyenne section, 5 classes de grande section, 6 classes de CP, 2 classes de sixième, 2 classes de cinquième et 2 classes de quatrième.

L’objectif principal de ces classes bilingues est de faire acquérir aux élèves de ces deux territoires une maîtrise équilibrée du français et de l’anglais.

Comme pour les précédentes années scolaires, les responsables du projet ont défini le cadre pédagogique de cet enseignement bilingue, dans le premier comme dans le second degré.

Ce cadre pédagogique est désormais accessible dans le document suivant :

Ø  La note de cadrage de l'enseignement bilingue - Année scolaire 2018-2019 

Ø  Le deuxième bilan des classes bilingues - Année scolaire 2017/2018 

Ø  Le premier bilan des classes bilingues - Année scolaire 2016/2017 

 

 

 

 

 

Les collectivités de Saint
-
Barthélemy et
de
Saint
-
Martin on
t formulé clairement le vœu de compter
des
classes bilingues
français/anglais
sur leur territoire.
Si
, par le passé,
certaines expérimentations dites
bilingues
ont eu lieu
à
Saint
-
Martin
,
forc
e est
de constater qu’à ce jour aucune classe bilingue n’existe
et ce
malgré un contexte socio
-
économique plus que favorable
à la maîtrise de ces
deux
langues. En effet, les
deux îles ont une économie tournée
essentiellement
vers le tourisme
et comptent des visiteurs pour la
grande majorité en provenance des
Etats
-
Unis, du Canada et d’Europe
.
En
outre, un
passé
historique
commun
aux deux
îles
témoigne de la présence du français et de
l’anglais en tant que vecteurs culturels
identitaires
. L
’ut
ili
sation de la langue anglaise demeure
très répandue
à Saint
-
M
artin dans les milieux
culturel, littéraire,
commercial et
religieux.
Quoique co
nsidéré
comme la langue vernaculaire, l’anglais
ne
peut supplanter le français qui demeure la langue
officielle c’est
-
à
-
dire
administrative,
juridique
et scolaire.
Pour ce qui est du scolair
e
,
qui nous concerne directement, il
serait
bénéfique de
donner aux
élèves
de
Saint
-
Barthélemy aussi bien que de Saint
-
Martin, l’o
pportunité
d’acquérir une parfaite
m
aîtrise
,
à part
égale, d
es deux langues
.
De ce fait, la structuration d’un bilinguisme simultané et/ou différé permettrait la
réussite de nombreux élèves.
Mots clés 
Classes bilingues
seidn 
Multilinguisme